Yaphoto 2019 : la 3ème édition s’ouvre sous le signe des “Rémanences”

La Quinzaine de la Photographie de Yaoundé se déroule du 13 au 31 mars 2019 autour de six grands projets artistiques

Six espaces sont également mis à contribution pour la 3ème édition de Yaphoto.


Quinzaine de la photographie de Yaoundé, mars 2019, Yaphoto

« Rémanences » est le thème choisi pour la 3ème Quinzaine de la photographie de Yaoundé en abrégé Yaphoto. Comme l’an dernier, un collectif de photographes venu d’une dizaine de pays du monde entier présente leurs travaux. Ils sont 17 au total et 3 vidéastes dont la sélection artistique a été faite à partir d’un appel à candidature, rassurent les organisateurs.

Les participants à cette rencontre internationale sont entre autres Mbadimma Chinemelum (Nigéria), Nicolás Combarro (Espagne), Sarah Dauphiné Tchouatcha (France/ Cameroun), William Gaye (France), Delio Jasse (Angola), Ditoma Kadoule (Togo), John Kalapo (Mali), M’hammed Kilito (Maroc), Daniel Kukla (USA ), Wilfried Nakeu & Chaima Zaar-Fouri (France et Maroc), Alain Polo (RDC), Sibusiso Tlhabadira (Afrique du Sud), Megan-Leigh Heiling (Afrique du Sud), Max Mbakop (Cameroun) et Yvon Ngassam (Cameroun).

Six espaces culturels sont retenus pour les expositions et autres travaux. Le Musée national du Cameroun où sera rangée l’exposition Flashback mettant en avant les archives du photographe Jacques Toussélé. A l’Institut Français du Cameroun, antenne de Yaoundé sont prévus trois projets. Le projet spécial « Planting trees in désert » du photographe Xavier Bourgois, l’exposition « Souffles, Breath project » de la photographe Ana Bloom. L’Institut Goethe accueille le projet Berlin West de la photographe Eva Maria Ochenbauer, sous le commissariat de Landry Mbassi. Dans le même temps, au lycée Fustel de Coulanges reçoit l’exposition « Faces » composé du projet Mon studio photo, réalisé par les élèves du collège autour du portrait et du studio photographique qui revisite l’histoire de la photographie africaine. Une activité coordonnée par Sarah Dauphiné-Tchouatcha, Anne Garnier Dupasquier et Florence Poirier Nkpa.


Quinzaine de la photographie de Yaoundé, mars 2019, Yaphoto

Pendant une semaine, la Galerie d’art contemporain et l’Institut Goethe de Yaoundé vont abriter des conférences, ateliers et workshops organisées pour l’occasion. Tandis que le Musée la Blacktitude sera le lieu des ateliers pédagogiques autour de la photographie artistique. Ateliers en direction du jeune public camerounais.

Virginie Tokta