« Il revient aux africains de définir comment ce patrimoine doit être restitué. Nos états devraient s’inspirer de la démarche béninoise afin d’adopter une approche personnelle qui devrait aboutir au rapatriement de notre patrimoine »

« Les différents projets montrés au Cipca contribuent à apporter des réponses diverses qui peuvent être offertes à travers des œuvres d’arts, à travers la recherche universitaire, les archives pour répondre à la question : depuis Yaoundé au Cameroun, qu’est-ce qu’on entend par patrimoine et qu’est-ce qu’on fait de notre héritage, quel que soit les cultures ».

« Les professionnels des musées sont très inquiets pour l’avenir de leur activité. A travers l’enquête que nous avons réalisée en 2017, nous avons pu nous rendre compte que ces institutions étaient déjà dans une forme de résilience. La question qui se pose aujourd’hui: est-ce qu’au sortir du Covid, les musées auront les moyens de relancer leurs activités ».

Page 1 of 2